Comment lutter contre les aprioris des recruteurs ?

11042011

Durant l’entretien, à compétences égales, les préjugés perdurent sur le manque de mobilité des femmes, de flexibilité en termes d’horaires, de salaire … «A Force-Femmes, nous essayons de lutter contre les clichés et les idées reçues par des campagnes diverses auprès des employeurs. Nous rentrons en contact et sollicitons directement les entreprises sur l’égalité hommes-femmes au travail» remarque Agathe Savioz.
Les femmes, comme les hommes, doivent se positionner sur des métiers en tension et des métiers où elles sont peu représentées. A ce titre, beaucoup de femmes font avancer la mixité, comme Corinne, 45 ans, avec quatre permis de conduire en poche, a été conductrice de bus et aujourd’hui elle pilote un tramway de la ligne T3. «Finalement, la seule limite, c’est la force physique. Il reste cependant encore un peu de chemin à parcourir. Quand elle arrive, une femme doit d’abord prouver sa compétence avant d’être acceptée», témoigne Corinne.
Marion, 28 ans, gère avec son équipe de 58 personnes des bâtiments stratégiques pour l’alimentation électrique de la capitale. De nombreuses femmes ont été recrutées dans le management et les métiers techniques ces dernières années. Selon Marion, un changement de mentalité s’opère petit à petit. «Nous avons des approches différentes avec les hommes et c’est plutôt complémentaire».




je suis demandeur d’emploi. Comment je peux participer à un Job dating ?

11042011

 

Pôle emploi  organise des Job datings, pour favoriser la rencontre entre des demandeurs d’emploi et des employeurs. C’est un entretien en face à face avec un employeur. Tous les demandeurs d’emploi peuvent y participer dès lors que leur profil correspond aux offres proposées.

 

Au cours de ce rendez-vous limité à environ 10 minutes, vous vous présentez et échangez avec votre recruteur. Le Job dating est un bon moyen pour exprimer votre expérience au-delà du classique CV et de la lettre de motivation avec l’avantage qu’offre le contact direct.

 

 

Regardez en vidéo le déroulement d’un job dating.

Votre profil est adapté à une offre ?

  • Votre conseiller Pôle emploi peut vous proposer de vous positionner sur cette offre.
  • A votre demande, il peut vous aider à vous préparer à cet entretien court en
    bénéficiant d’un accompagnement individuel.

 

Vous êtes intéressé pour participer à un « job dating » ?

  • Interrogez votre conseiller ou repérez sur pôle emploi événement les opérations job dating à venir.
  • Si les postes offerts correspondent à votre profil vous pourrez vous pré inscrire à cet entretien de sélection.
  • Un rendez-vous individuel avec votre conseiller vous permettra de valider votre participation ou non au job dating
  • Si votre inscription est retenue, vous recevrez une confirmation de votre sélection au job dating.
  • Au cours de certains Job dating, vous pourrez rencontrer plusieurs entreprises, présentant des offres sur des critères similaires à votre profil.
  • Chaque entretien dure environ 10 minutes.

 

Conseil +

Réussir le pari de se présenter dans un temps limité nécessite de retenir quelques points forts de votre expérience, de faire ressortir les compétences et qualifications qui justifient votre positionnement sur l’offre à pourvoir.

Faites vous aider pour préparer votre entretien lors du job dating :

  • Des ateliers collectifs pour  préparer votre candidature (CV, Lettre, guide d’entretien, arguments et ciblages Points Forts Points Faibles).
  • Un rendez-vous individuel candidat / conseiller Personnel pour  la préparation de l’entretien spécifique du job dating dans le cadre de l’atelier organisé par Pôle emploi.



Comment reprendre un emploi salarié ? Comment se positionner sur le marché du travail après une longue interruption professionnelle ?

11042011

En février 2011, 1.307.500 femmes étaient inscrites en tant que demandeuse d’emploi. «Après une longue période de chômage, un certain nombre de femmes est en perte de confiance et en dévalorisation professionnelle. Dans un premier temps, il est nécessaire de prendre conscience qu’elles ne pourront pas systématiquement réintégrer le même poste et de les accompagner dans leur projet professionnel. Ces femmes doivent apprendre à valoriser cette période d’interruption professionnelle et mettre en avant toute activité de recherche d’emploi et expérience extraprofessionnelle. Il faut assumer, surtout lorsque c’est un choix.» précise Marie-Claire Munka.
Quelques soit les motivations qui ont poussé à arrêter de travailler, il est important de rester en veille professionnelle, de faire un maximum d’activité qui pourront être revalorisées et dynamisées par la suite. «Les associations en partenariat avec Pôle emploi les aident à repenser la réalité du marché du travail, à revoir leurs aspirations et à élargir leurs perspectives professionnelles en se repositionnant et en valorisant leurs compétences» ajoute Laurence Nobili.
«Nous incitons les femmes à s’inscrire à Pôle emploi, s’informer sur les formations et les aides (ateliers, stages, immersion en milieu de travail, préparation opérationnelle à l’emploi ou POE…) dans le but d’élargir leurs aspirations, de découvrir des métiers et de tester leurs aptitudes. Nous aidons ses femmes à faire le deuil de leur emploi précédent et à accepter une réorientation vers les secteurs en tension (BTP, sécurité, nucléaire…, où on observe une féminisation des effectifs), une formation ou une validation des acquis par exemple», conclut Agathe Savioz.




Bonjour tout le monde !

11042011

L’objectif du blog: émulation de savoir en imagerie numérique 2d et 3d, partages d’expériences de vie dans le but de vivre mieux !!







You Care About That |
Vosges Promotions |
AFRICACTU! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | UNIVERSITE GRATUITE PUBLIQU...
| cyrilcouet
| Alger. Famille victime d'un...